Choses à se souvenir de faire pour le JMPL

Dernière mise à jour: 4 février 2006.

Globalement sur le JMPL

- Faire un passage sur xr? Son usage n'est pas simple à comprendre pour le débutant...

- Dans les index, la syntaxe \idxAut{Shopf@Sh\"opf} pose problème.

Sur le préambule

- Table des matières, relire les titres pour leur donner une cohérence d'ensemble (présence de l'article ou pas dans des titres voisins).

- Liste des tableaux, un titre dépasse (chapitre 4, graphicx)

Sur le chapitre 1 - Présentation

- Chapitre 1, section 1 (pré-requis), la coupure en bas de la première page est malheureuse.

- Chapitre 1, section 2 (structuration du document), un texte dépasse dans la marge.

- Chapitre 1, section 5 (gestion des langues), un texte dépasse dans la marge (pas évident: language.dat).

- Chapitre 1, section 7 (genstion des fontes), la coupure en bas de page est malheureuse.

- Le français dans babel a dû changer, vérifier s'il faut revoir le chapitre 1 sur ce passage là ou pas.

- Chapitre 1, section 9 (accents), footnote sur AZERTY et QWERTY, smj note « et CH&npsp;», je pense qu'il veut dire qu'en suisse aussi on utilise du QWERTZ, mais je ne suis pas sur, vérifier.

- Chapitre 1, section 12 (inclusion), smj note +++ dans la marge du paragraphe sur le fonctionnement de \includeonly, je ne comprends pas ce qu'il veut dire.

Sur le chapitre 2 - Mathématiques

- Revoir les packages de symboles maths pour vérifier qu'il n'y a pas d'ajout de symboles. Le package qsymbols a été revu.

- Suggestion de Nicolas: ajouter le package dsfonts dans le chapitre 2.

- Penser à dire deux mots sur l'usage de la virgule en maths en français.

- Documenter bbm, encore une variété de fontes bb à inclure avec le package de David.

- Documenter decimal, pour voir si ça fout la merde, et pour le plaisir de montrer de la typo anglaise rigolote

- deleq, pour la numérotation des équations (c'est pas déjà quelque part dans le JMPL ca?)

- empheq, pour encadrer super bien une équation, à étudier si je mets plus de détails sur amsmath.

- esdiff, pour mettre en forme des dérivées

- esint, pour avoir d'autres symboles de dérivations (plus complet)

- esvect, pour faire des vecteurs avec des flèches un peu plus proprement.

- formula?, pour utiliser des symboles identiques en maths et en texte, et pour l'espacement des unités, semble de piètre qualité et la doc est en allemand avec des bouts d'anglais dedans...

- galois, pour noter les connexions de Galois.

- gauss, pour expliquer des calculs sur les matrices.

- eqname, pour nommer les équations au lieu de les numéroter.

- gene/logic/gn-logic14, in maths, pour les connecteurs logiques, à voir.

- harpoon, pour faire des demi-fleches (des harpons) sur/sous du texte.

- hhtensor, pour mettre en forme des calculs vectoriels, semble assez pauvre par rapport aux autres packages, bien que plus recent.

- leftidx, pour faire des exposants/indices à gauche.

- listofsymbols, pour définir des symboles dans les équations (au sens x pour inconnue), peu intéressant, mais ça pourrait servir dans certains contextes.

- mathcomp, pour reprendre quelques symboles de textcomp en mode math, dont un mu qui ne soit pas en italique, pour le micro.

- mattens, pour une notation intéressante sur les tenseurs et le calcul vectoriel en général.

- mhequ, pour des avanceés intéressantes dans l'art de numéroter les équations. Ça m'a l'air parfaitement orthogonal à ams*, ce qui me semble triste.

- mhs, pour des noms et dates (naissance, mort) de mathématiciens célèbres. Ça ne cadre pas avec la typo francaise, et ça manque d'options, mais ça doit surement pouvoir s'étendre un peu... En plus il manque les accents sur les noms des français!

- nath, pour faire des maths de manière naturelle (NAtural maTHs). C'est assez amusant, mais ça m'a l'air parfaitement impossible à utiliser dans le JMPL, j'ai l'impression que ça redéfinit toutes les maths de LaTeX, il va y avoir une quantité astronomique de commandes à attraper. Il joue avec le point-virgule et le point d'exclamation, problème en français. Il active le dollar.

- ncctools/nccbbb, encore une autre construction de fontes bb, qui n'a pas l'air très esthétiques: c'est un bricolage avec des lettres majuscules (IN, par exemple).

- ncctools/nccmaths, complète quelques lacune d'ams*.

- ntheorem, un concurent à theorem. Gérer les conflits...

- onlyamsmath, pour s'assurer que l'on utilise pas les environnements faibles de LaTeX, mais ceux, plus puissants et plus corrects, fournis par ams*.

- pb-diagram, pour faire des diagrammes commutatifs. C'est bien triste que je ne sache pas à quoi ça sert, vu ce que j'en entend parler.

- permute, pour jouer sur les permutations. Je ne comprends pas bien les maths qui sont en dessous, mais la doc n'est pas explicite, et c'est un domaine des maths que j'ai un peu oublié.

- pmat, pour faire des matrices partitionnées. Voir si c'est utile.

- polynom, permet d'écrire des divisions polynomiales (il semble que TeX fasse les calculs tout seul... lire le source, ça peut être instructif!). Il semble par contre que ça ne sache pas dessiner les divisions « à la française ».

- smf, pour les styles de la société mathématique de france, très proche d'ams, mais pas tout à faire identique.

- smf/smfthm, pour définir des théorèmes qui plaisent à la smf.

- subeqn, concurent (incompatible, bien entendu) de subeqnarray. Voir comment rendre compatible, et si oui, quel intéret.

- subeqnarray, semble inchangé.

- tableaux, pour faire des tableaux de variations. Necessiterai une doc plus claire et plus complète. Ça laisse très clairement à désirer.

- tabvar, pour faire des tableaux de variations. Doc assez claire. Plus convaincant que le précédent.

- trfsigns, pour noter certaines transformations classiques. C'est une notation que je ne connais pas (pas utilisée en France?) et dont je ne comprends pas bien l'usage. Un vrai exemple parlant aurait été utile. Faire un renvoi vers le chapitre électronique, c'est surement plus utile pour les électroniciens que pour les vrais matheux.

- ushort, pour obtenir un accent bar sous la lettre en maths.

- vector, a priori inchangé.

- was/icomma, pour une virgule intelligente, très utile en français, qui déterminera si c'est un séparateur de tuple ou un séparateur décimal selon qu'il y a ou pas un espace après.

- was/fixmath, pour ajouter l'alphabet \mathbold (il n'est pas déjà fourni par ailleurs?) et les majuscules grecques italiques.

- was/upgreek, pour avoir des lettres grecques non-italiques, prises dans les fontes euler, ou dans les fontes Adobe.

- wasysym, prends en compte des options maintenant, avec un risque de redéfinir \int. Vérifier.

- yhmath, pour utiliser les apports de Yannis sur les maths (c'est pas déjà documenté, ça?).

- youngtab, il me semble que le JMPL est déjà à jour. Vérifier.

Sur le chapitre 3 - Utilisation avancée

Les fontes

- (reporté) Ajouter comicsans, pour utiliser les Comic Sans-Serif de Microsoft, qui est mal diffusé.

- Ajouter gene/fundus/startrek, pour le klingon et autres langues startrekiennes... à voir (Damien?)

- Ajouter gene/fundus/suetterl, pour du gothique « fait à la main », faut voir.

- (reporté, c'est nul) manuscript, pour montrer un look « machine à écrire à l'ancienne », amusant, autant qu'il m'en souvienne.

- (reporté) mdwfonts, semble s'amuser avec les fontes, pour changer tout un lot de document, ça n'a pas l'air trop mal écrit (en particulier, ça fait du Palatino y compris en maths), mais ça a une facheuse tendance à faire des docs qui voyagent mal, puisqu'un unique fichier local peut impacter plusieurs documents. Voir si je fais l'impasse ou pas.

- (reporté) metre, pour indiquer la métrique, specialement étudié pour la versification grecque antique.

- (reporté) mftinc, pour mettre en forme des sources metafont, on sort complètement du scope du JMPL... Déplacer vers le chapitre sur la programmation? Faire un truc qui aborde metafont?

- (reporté) mtgreek, (renvoi depuis maths), pour avoir des lettres grecques droites (non-italiques) quand on utilise Times.

- (reporté) psnfssx/8r, crée un encodage (fontenc) 8r. Il permet de décrire l'encodage classique (8 bits raw) des fontes PS. L'usage reste à creuser... Visiblement utile si on a pas de gestion des fontes virtuelles.

- (reporté) psnfssx/adobe, pour utiliser des fontes proposées par Adobe, mais qu'il faut posséder pour cela. Soit je pirate les fontes pour le besoin de l'exemple, soit je ne le fait pas. À étudier... Plein de package: garamond, basker, mtimes, bembo.

- (reporté) psnfssx/em, pour utiliser les fontes EM proposées par Y&Y, payantes a priori, donc que je risque bien de ne pas avoir.

- (reporté) psnfssx/hvmaths, pour utiliser les fontes hvmaths de micropress (120 USD, tout de même...).

- psnfssx/lucidabr, pour utiliser Lucida Bright, mais je ne sais pas si les fontes sont gratuites.

- psnfssx/mathtime, in fontes, pour utiliser du Times dans les maths (est-ce différend de ce que fait txfonts?).

- (reporté) psnfssx/tmmath, pour utiliser les fontes tmmath de micropress (encore 120 USD).

- (reporté) recipe, dans son exemple il appelle une fonte (dérivée de Times, il me semble, vérifier que j'en parle).

- (reporté) rtkinenc, est une alternative à inputenc. Il se pourrait que ça aille dans la rubrique informatique, puisque ça en parle.

- (reporté) skak, semble faire des trucs pour les échecs mais je ne trouve pas de doc. Il utilise un lambda.sty (et un lambda.tex) qui ressemblent à s'y méprendre aux lazylist...

- (reporté) taupin/moresize, modifie tous les fichiers fd standards de LaTeX pour y ajouter des tailles nouvelles, allant jusque vers 60pt. Définit les commandes correspondantes: \HUGE, \giant, \Giant et \GIANT. Le package à l'air très mal diffusé, et il va être délicat d'en faire la démonstration, pourtant ça me semble être une chose assez utile. Ce n'est pas le même moresize que celui qui definit \ssmall.

- (reporté) texlogos, présente quelques logos classiques. Vérifier que ce n'est pas en conflit avec le reste du JMPL. En particulier certains symboles existent deja...

- altfont.

- tugboat, pour reprendre les différents logos.

- (reporté) type1cm, permet de faire appel à n'importe quelle taille de fonte, en esperant que le lecteur de DVI utilisera la version type1 et évitera de générer plein de tailles à la con. Voire comment on peut le combiner avec le moresize (in taupin) pour dire à LaTeX d'utiliser d'autres tailles. Reporté le 1 août 2004, parce que ça parle explicitement des fonte Y&Y (payantes), et que ça ne couvre pas les fontes EC en type 1.

- (reporté) umlaute, ajoute des codages à inputenc. Ça peut servir, mais essentiellement pour les vieilles machines.

- umoline, pour faire du souligné en changeant de ligne.

- (reporté) was/gensymb, va attraper quelques symboles précis soit en les bricolant si la fonte courante ne les a pas, soit en allant les chercher au bon endroit (\micro, \perthousand, \celcius, \degree, et \ohm). Ne me parait pas spécialement intéressant: j'ai bien peur que ça fasse des documents non-portables.

- lucasual, in fonts/psfonts/bh/lucasual, cité dans rmpage. Je ne connais pas. Qu'est-ce?

- pxfonts, suggéré par TVO, dans la série des Palatino.

Les langues

- Ajouter cmcyralt, en combinaison avec les fontes du même nom, pour faire du russe « comme sur MS-DOS »...

- jknappen/latin1jk, pour un codage latin1 qui passe en verbatim (heu?).

- jknappen/latin2jk, idem en latin2.

- jknappen/latin3jk, idem en latin3.

- jknappen/semtrans, pour mieux gérer les transcriptions les langues sémitiques.

- levy, pour faire du grec ancien, à côté de betababel, la doc est malheureusement en allemand, j'en garde un bon (mais vieux) souvenir, vérifier.

- lhcyr, pour faire du russe (et autres cyrilliques), voir comment ça s'installe et si ça ne contredit pas babel.

- mwclsdoc, pas pour le package (c'est une classe de document qui ne semble pas spécialement intéressantes, et de toutes façons la doc est en polonais), mais plutot pour montrer un exemple valable de polonais.

- ncclatex, il y a un très bel exemple tout en russe. Il se base sur les fontes lh-t2a, je ne sais même pas si ce sont celles que j'ai moi-même utilisé! En tous cas, ça ressemble (codage T2, variante A).

- ogonek, pour faire l'ogonek comme il faut pour le polonais. Regarder les fontes « PL » pour voir ce qu'elles ont de spécifique.

- platex, pour faire du polonais. Il vaut mieux utiliser les fontes « PL » (qu'est-ce donc?). La doc est en polonais, pour ne rien arranger.

- t2, pour le cyrillique. Je me demande à quel point ce n'est pas déjà ce que j'ai utilisé avec babel.

- teubner, pour du grec ancien comme on en manipule en philologie. (orthographe?)

- unicode, pour pouvoir saisir un document directement en unicode. Je ne vois pas bien comment ça va traiter le mélange entre japonais et cyrillique... À regarder pour rire.

- arabtex (language), pour montrer de l'arabe, si possible du perse, et de l'hébreu.

- armtex (language), in fontes, pour de l'arménien, mais la doc est en arménien...

Mise en page

- answers, feuilles d'exercices avec solutions, risque fort sur le nombre de fichiers pour le JMPL.

- dropping, à comparer avec dropcaps (et éventuellement drop).

- eqlist, pour faire des listes type description avec le plus long des labels pris en compte pour l'indentation.

- grnumalt, pour utiliser des nombres athèniens à la place des nombres romains (plus rares, et les gens ne savent pas les lire).

- multicap, pour faire des pseudo figures dans du multicol. Il me semble que d'autres solutions au même problème existent (float? here?). Celle-ci semble convenable, mais c'est à vérifier, en particulier sur l'homogénéité avec les autres \caption du document niveau mise en forme.

- ncctools/nccfancyhdr, prétend corriger des bugs connus de fancyhdr, à voir.

- ncctools/nccthm, redéfinit la gestion des théorèmes, bien entendu pas comme la package theorem. Voir si on peut faire cohabiter les deux.

- (annulé, moins bien que csquotes)nestquot, permet de gérer habillement, mais de maniere non-conforme avec la typographie française, les guillemets imbriqués. Ne pas documenter si ça ne cadre vraiment pas avec les usages.

- rectopma, pour pouvoir ré-utiliser les auteurs ou le titre. Me semble d'une utilité plus que douteuse.

- sttools/*, ces packages permettent quelques extensions intéressantes à etudier. Leur usage semble rester périlleux.

- bophook, semble intéressant à accoupler avec afterpage.

Les flottants

- captcont, pour des flottants sur plusieurs pages reprenant le même numéro et la même légende.

- dpfloat, pour des flotants en double page, ça a l'air intéressant, mais ça bidouille la routine \output, ça ne marchera probablement pas.

- figsize, pour fixer la taille des graphiques dans les sous-figures sans avoir à y réfléchir.

- fixfoot, pour nommer les footnotes et ne pas les répéter (un peu comme hhmuf).

- floatflt, revoir l'entrée en biblio de la doc, ne semble pas avoir change des masses.

- fltpage, pour faire des flottants sur une pleine page, avec le cartouche sur la page d'à-coté, ne pas en abuser, ça a l'air assez fragile, voir si on peut trouver mieux.

- fnbreak?, pour détecter les notes coupées sur deux pages, je ne suis pas sûr que ce soit interessant, et ça va foutre la zone dans le JMPL...

- footmisc, pour changer la gestion des footnotes de LaTeX, voir si on peut faire une démo complète sans foutre la grouille dans le JMPL.

- poemscol/marn.sty, pour règler un problème sur les \marginpar (vérifier que c'est bien la version de D. Arseneau).

- miniplot, pour faire plein de truc rigolos, jusqu'aux sous-sous-figures, y compris avec du texte qui flotte autour.

- mparhack, indispensable, pour corriger un bug pénible dans le positionnement des \marginpar.

- ncctools/manyfoot, pour avoir plusieurs séries de notes indépendantes les unes des autres, intéressant dans les essais critiques.

- ncctools/nccfoots, permet de choisir la marque de renvoie en notes. Je présume que c'est compatible avec manyfoot, mais ça se vérifie. Je présume également que c'est compatible avec LaTeX, mais ça se vérifie aussi.

- nonfloat, semble être un concurent de here. Doc en allemand, pas compris.

- savefnmark, moins puissant que hhmuf, mais tout de même intéressant.

- subfig, remplace subfigure (voir si je laisse l'ancien ou pas).

- subfigure, est devenu beaucoup plus paramètrable, regarder à quel point il vaut mieux (ou pas) le dégager au profit de subfig.

- subfloat, pour avoir une sous numérotation des flottants (pas des sous-flottants, mais des flottants numérotés 1a, 1b, 1c, etc).

- wrapfig, pour faire flotter dans le corps du texte. Ca reste très manuel.

- yafoot, il me semble que Robin à fait mieux.

- ncctools/nccfloats, une alternative à floatflt, peut-être mieux écrite, mais c'est pas courru.

- marginnote, pour étendre un peu \marginpar.

Les tableaux

- Ajouter des précisions sur array qui a évolué plus vite que le JMPL.

- Ajouter des précisions sur dcolumn qui a évolué depuis 1994.

- arydshln, pour des lignes pointillées dans les tableaux.

- carlisle/colortbl, pour mettre de la couleur dans des tableaux.

- carlisle/tabulary, une alternative à tabularx.

- ctable, pour aller avec booktabs, peut-être à utiliser pour le JMPL, pour que les notes sous les tableaux flottants soient mieux mises en forme.

- ltablex, pour combiner longtable et tabularx.

- mdwtools/mdwtab, présente quelques avancées par rapport à array (visiblement rejetées par D. Carlisle, j'aimerai savoir pourquoi, il a généralement de bonnes raisons). Ça risque d'être incompatible avec tout le reste du JMPL, y réfléchir à deux fois avant de s'y lancer.

- multirow, mettre à jour?

- array a ajouté des choses.

- dcolumn, mis à jour aussi.

- ntabbing, pour étendre un peu l'environnement tabbing (numérotation automatique des lignes, si j'ai bien suivi). Il faudra donc que je documente enfin (sitôt que je l'aurai compris) tabbing.

- polytable, pour dessiner des tableaux un peu compliqués, visiblement utiles pour écrire certains codes. Faire un lien avec le chapitre informatique.

- rccol, pour ajouter un type de colonne (R) droite-centre, qui aligne les nombres sur la droite (avec un nombre de chiffres significatifs constant) et centre l'ensemble dans la colonne.

- slashbox, pour faire une diagonale dans la case en haut à gauche. La doc est pauvre. C'est fait avec l'environnement picture (visiblement), ça risque donc d'être très fragile.

- supertabular, semble ne pas avoir changé, vérifier.

- warpcol, pour un alignement intéressant des colonnes de chiffres.

- xtab, fait comme supertabular ou longtable, mais pas avec les mêmes faiblesses.

Les références

- showlabels, vérifier que c'est à jour.

- Faire une mise à jour de ce que je raconte sur varioref qui s'est enrichi ces dernières années.

- prettyref, pour faire des références qui sont mises en forme plus ou moins toutes seules (genre comme le compteur correspondant dans le contexte). Voir ce que je peux en faire dans le JMPL (chapitre 8 (Programmation), section 2.8, page...). Voire si ça vaut le coup de le documenter (ça n'est pas interoperable facilement avec babel).

- refcheck, pour vérifier les références croisées dans un document. Intéressant, mais trop contraignant: il rale quand une équation n'a pas de label, et quand un label n'est pas référencé.

- refstyle, pour faire des choses assez poussées sur les références, comme garantir la cohérence du style sur l'ensemble d'un ouvrage. Intéressant à creuser dans l'absolu, et éventuellement pour le JMPL en particulier.

- saferef, pour avoir des références typées. Risque d'incompatibilité avec les autres packages de sa catégorie. Voire comment se fait la francisation, et si c'est exploitable pour le JMPL.

- smartref, pour prendre en compte d'autres compteurs dans les références. Idéal pour les chapitres du JMPL! Regarder comment il se dépatouille de mon « chapitre huitième », éventuellement via un nameref.

- fancyref, pour des références intéressantes, la francisation laisse à désirer, voir si l'auteur est encore actif.

- crossreference, à côté de xr probablement, pour maintenir une liste de références croisées, mais je ne comprends pas trop bien l'usage.

- xr, parler de xr? son usage reste confusionnant...

- typedref, pour inclure un type dans le \label, pour pouvoir ensuite appeler \figureref, par exemple.

Environnements

- abstract.

- biocon, s'attendre à des merdes avec babel à cause du !, sert à typographier des noms d'espèces proprement (sur le principe d'acronyme), capacités amusantes d'extensions.

- hanging, permet des indentations « à l'envers » et permet de laisser dépasser la ponctuation à l'extèrieur du paragraphe. Voir ce que ça fait avec les caractères actifs en français... À éviter (ça active tout, et ça n'a aucune chance de marcher, ce qui rend le challenge amusant).

- hyphenat, permet de jongler avec la césure par exemple en l'autorisant dans le TéléType, ou après un caractère non-alphabétique.

- expdlist, vérifier qu'il n'y a rien de nouveau à dire.

- lineno, pour numéroter les lignes. Ça dit que ça risque de tout casser (donc, dans le JMPL, ça va tout casser). Voire s'il n'y a pas mieux.

- listliketab, pour faire des listes à partir de tableaux. Vérifier que la liste peut être coupée entre deux pages.

- mdwtools/mdwlist, pour définir des listes comme description avec quelques règlages plus fins, dont certains sont amusants.

- ragged2e, a été mis à jour. Il a pas mal d'options, à documenter.

- multienum, un subtile mélange entre multicol et enumerate. Voire comment ça va tolérer le passage dans le JMPL en condence et en normal.

- ncctools/desclist, offre une version plus générale de description (et redéfinit description, au passage, ce qui semble une mauvaise idée) permettant de créer d'autres listes. Amusant.

- ncctools/extdash, permet de redéfinir des choses amusantes sur les tirets, en particulier pour permettre la césure dans un mot composé. Mauvaise idée pour les mots composés classiques (c'est considéré de mauvaise pratique), mais très bonne idée en maths pour les fonctions $x$-dérivables. Il a des raccourcis, vérifier que ça ne clash pas avec d'autres définitions.

- nomencl, pour mettre en forme des nomenclatures. Entièrement réécrit.

- nomentbl, étend nomencl en utilisant longtable.

- notes, pour faire comme dans les livres pas beaux en mettant des icones dans la marge. Est-ce que je tiens à dire comment faire un livre pas beau?

- numline, un concurent de lineno, regarder la différence. Bien entendu, ça va se marcher sur les pieds.

- oberdiek/engorg, pour faire de l'ordinal en anglais automatiquement (1st), ne sert qu'aux anglicistes. L'équivalent en français est trivial.

- outline, une nouvelle variété de liste, mal écrit, mieux fait dans outliner.

- outliner, pour une autre approche des sections, facile à utiliser, mais je n'en conprend pas bien l'intéret.

- paralist, pour pouvoir intervenir sur certaines listes. Intéressant.

- parallel, revoir, ça a été mis à jour. Rien de changé a priori.

- parrun, semble être un concurent de parallel mais pas en deux colonnes. À creuser, ça fait peut-être comme mes docs en deux langues.

- pdfcprot, pour avoir des caractères saillants dans la marge avec pdfTeX, mais pas forcément la sortie PDF. Décidément, il manque cette grande unification des successeurs de TeX.

- revnumerate, pour avoir un enumerate qui décrémente. Amusant.

- shadethm, pour faire des théorèmes à fond gris (ou de couleur). Voir ce que ca vaut. Mettre un pointeur dans les maths.

- shapepar, pour faire du texte dans une forme quelconque. Les résultats peuvent être spectaculaires, mais les manips sont complexes.

- shortlst, pour faire des listes plus resserrées, bien pratique quand les items sont courts. Voir si c'est compatible avec le français.

- smf/smfenum, pour aligner différemment les listes énumérées.

- verse, pour les poèmes.

Documents types

- ConcProg?, pour mettre en forme des programmes de concert, mais c'est vraiment pas terrible...

- cooking, pour mettre en forme des recettes de cuisine.

- cuisine, à mettre en concurence avec cooking, pour mettre en forme des recettes de cuisine.

- currvita, à mettre en concurence avec ESIEEcv.

- curve, à mettre en coucurence avec ESIEEcv.

- facsimile?, pour faire des fax, à regarder, peut-être un document type.

- fullblck, pour avoir une autre mise en forme des lettres US, il faudra relèguer ça dans un coin (peut-être langues), pour mettre en avant le lettre de D. Megevand.

- hitec, est une classe qui ressemble plus à ce qu'on a l'habitude de lire avec word, je ne sais pas si c'est une bonne idée de populariser ce truc.

- invoice, pour faire des facture. Voire si ça peut se franciser et si ça marche bien. Je ne sais pas si c'est possible à inclure dans le bouquin ou s'il faut faire un exemple externe, comme pour les doctype.

- leaflet, pour faire un feuillet recto-verso pliable en 3

- ledmac, pour les éditions critiques, façon Oxford, des textes. Ça a l'air complet et bien fait, vérifier.

- lettre, pour faire les lettres en français, à inclure d'urgence dans le chapitre 1.

- lexikon, pour faire un dictionnaire bilingue. Accoupler avec ips (qu'est-ce donc?) pour l'alphabet phonétique.

- memoir, hénaurme.

- ncclatex, ça semble être une classe de documents intéressante, mais la doc n'est pas très claire. Voire si ça mérite un exemple documenté.

- plari, pour mettre en forme une pièce de théatre. Vérifier que ça ait une bonne tête, ça m'a l'air léger.

- play, pour mettre en forme des pièces de théatre. Semble plus sérieux que plari.

- poemscol, pour des éditions critiques de reccueils de poésie. Ça a l'air incompatible avec quelques trucs (en particulier, ça a besoin de marn.sty pour la numérotation des vers, et n'est pas compatible avec les packages plus modernes qui font la même chose).

- paper, propose (avec une doc en allemand) une alternative intéressante à article.

- quotchap, pour faire des chapitres avec une citation en exergue avant la tête de chapitre.

- recipe, pour mettre en forme une recette de cuisine (visiblement d'origine italienne).

- refman, pour montrer quelques exemples de cette classe intéressante, mais qui ne me semble pas très aboutie.

- sffms, produit des documents tels que les éditeurs semblent les demander pour les bouquins normaux (romans, nouvelles, etc). Ça fait franchement machine à écrire...

- smf/smf*, pour montrer les classes de documents de la smf, ça ressemble beaucoup à ce que fait l'ams, mais c'est en français.

- technics, ça produit des documents à but technique, dont le look est convenable.

- ticket, pour faire des étiquettes, ou des cartes de visite. Éplucher les exemples, pour voir ce que ça peut donner.

- timesht, pour faire des feuilles d'heures. Voire si c'est utile ou pas.

- termcal, pour faire l'emploi du temps d'une classe. Je ne suis pas sur que ca puisse se franciser.

- textmerg, pour faire du publipostage. Il me semble que j'en parlais dans l'edition précédente du JMPL.

- mailing, pour produire plusieurs fois le même document avec des données différentes.

- schedule, pour dessiner des emplois du temps. Regarder s'il y a moyen de franciser ca.

Sur le chapitre ? - Utilisation spécialisée

Chimie

- chemarrow, pour avoir des flèches plus conformes dans les réactions chimiques (une fonte MF, une fonte type1, etc)

- bpchem, pour des choses simples.

- chemcono, mais je n'arrive pas à savoir ce que ça fait, et la doc est... absente

- chemsym, pour écrire les symboles de chimie, mais ça parasite un peu tout le reste, faire les contextes qui vont bien.

- isotope, pour mettre en forme un isotope.

- oberdiek/chemarr, pour faire des chaînes de réaction plus longues, avec du texte dessus/dessous.

- r_und_s, pour écrire des R-phrases et des S-phrases. Je ne comprends pas ce que c'est.

- streetex, permet de dessiner de très jolies choses. Prévoir beaucoup de temps et beaucoup de pages. Trouver éventuellement un chimiste pour me filer un coup de main.

- xymtex/*, plusieurs centaines de pages à lire. Il va me falloir de quoi traduire les mots anglais que je ne connais pas.

Informatique

- alg.

- algorithm2e.

- algorithmicx.

- algorithms.

- bytefield, pour dessiner des trucs sur les protocoles réseaux ou autre.

- clrscode, ça a servi à mettre en page un bouquin avec du pseudo-code, il faudrait voir ce que ça produit, et avec quoi c'est en conflit...

- cweb, pour promouvoir un peu le litterate-programming.

- docmfp, pour documenter du code, à mettre en balance avec cweb.

- fancynum, pour présenter des nombres sortis d'un programme C (typiquement des flotants dans un programme de calcul).

- gene/pl/pl, pour mettre en forme du prolog.

- lazylist, absolument magnifique. Du lambda calcul avec TeX, de quoi faire saliver le plus pervers des lispiens.

- listings, pour faire du beautifiage de code. Semble très complet.

- mdwtools/sverb, présente des avantages par rapport à verbatim (le package).

- method?, pour mettre en forme des docs sur de la programmation objet. Marche en anglais et en allemand, regarder pour le francais.

- moreverb, in informatique.

- msc, pour dessiner des msc, tels que recommandés par l'ITU. Pas de section sur les telco pour le moment. Ça doit plus parler aux informaticiens qu'aux autres, et ça ressemble à du dessin.

- nassflow, pour faire des représentations graphiques de diagrammes et autres flots d'exécution. Un peu rustique, mais ça peut servir utilement dans certains cours. C'est assez proche des diagrammes qu'utilise Knuth dans TAOCP, mais lui les fait en metapost.

- newalg, semble contenir plus que ce que j'ai indiqué dans le JMPL1, mais n'a pas bouge depuis 1994. Plutôt mal écrit.

- newvbtm, un concurent de verbatim.

- objectz, pour exploiter la notation objet Z. Trouver ce que c'est avant d'en parler.

- progkeys/programs, pour mettre en forme un source avec beautification et indentation (à étudier).

- progkeys/keywords, pour faire des mots clefs en plusieurs langues (a priori en partenaria avec progkeys/programs).

- program, hors d'âge.

- proof, pour mettre en forme des déductions logiques selon une notation que je comprends, mais que je n'ai jamais vue avant (anglo-saxone?). Très vieux package. Déterminer si c'est plutôt de l'informatique ou des maths.

- rcs, pour utiliser les tags CVS et/ou RCS.

- rcsinfo, pour utiliser les infos CVS.

- register, pour décrire les registres d'un processeur (fait par quelqu'un de chez HP), il y a des chances pour que ça parle de HPPA ou de son successeur.

- rtkinenc, si ça ne rentre pas dans les fontes.

- semantic, pour les langages formels.

- svn, pour exploiter les tags de subversion.

- svninfo, pour subversion également.

- syntax, pour faire des diagrames de syntaxe de langages. La doc est en allemand, ca va être coton.

- synttree, pour faire des diagrammes de syntaxe comme dans le bouquin de Chomsky.

- tclldoc, pour faire du pseudo literate programming avec du Tcl.

- timing, pour indiquer la synchro d'un circuit.

- fancyvrb, à ajouter aux variétés de verbatim.

- upquote, tripatouille le verbatim pour avoir un guillemet droit qui semble plus intéressant, il faudrait que je regarde la différence entre avec et sans...

- vdm, pour une formalisme qui à première vue ne me dit rien.

- williams/antree, pour dessiner des arbres anotés. Très vieux (1994), et pas de documentation.

Imposition

- ncctools/ncccropbox, propose de dessiner des cropmarks (hirondelles) sur n'importe quelle boîte. L'essayer pour voir à quoi ça peu servir.

- ncctools/ncccropmarks, pour faire des hirondelles.

- ncctools/tocenter, pour centrer absolument un élément. Pratique quand on joue avec des hirondelles: LaTeX calcule la page, cropmark pose les hirondelles, et tocenter la centre sur le papier pour que le recto-verso tombe juste.

- ncctools/watermark, permet de faire des choses amusantes, en particulier ça doit permettre d'écrire dans les hirondelles plutot que dans la page.

- oberdiek/pagesel, permet de ne garder que certaines pages dans le DVI (ou le PDF), tout en ne foutant pas la merde dans les index et tables.

- octavo, pour faire plein de trucs rigolos.

- plates, pour regrouper les planches couleurs. Comment aligner ca sur un cahier?

- crop, pour avoir des cropmarks (assez récent, surement bien fait...).

- scale, pas super intéressant de nos jours... Permet d'écrire gros pour avoir une meilleure résolution en réduisant a la photocopieuse ou à la reprographie.

- booklet, semble intéressant pour faire de l'imposition.

- thumb, pour faire un thumb-index.

- twoup, pour combiner avec psnup.

Électronique

- sfg, je ne comprends pas très bien ce que ça fait, mais le resultat est joli, et je crois que j'arrive à le lire...

- timing, voir informatique.

- trfsigns, voir maths.

Physique

- sseq, pour dessiner des diagrames de séquences spectrales (est-ce la bonne traduction?). Ça doit surement servir à quelque chose, mais je ne sais pas quoi, du coup ce n'est pas simple de donner un exemple qui soit intéressant, en dehors de ceux de la doc. C'est basé sur XYPic, s'attendre à des problèmes.

- feynmf, pour faire des diagrammes de feynman, ça a l'air très joli.

- karnaugh, pour faire des tableaux de karnaugh, pour simplifier des fonctions logiques. Je ne suis pas sur que ça relève vraiment de l'électronique, mais c'est en logique programmée que j'ai été amené à travailler avec ça.

- SIunits.

Biologie

- dnaseq, pour représenter des séquences d'ADN.

- texshade, pour dessiner des peptides et nucléotides.

- textopo, pour dessiner des topologies de membranes de cellules.

Sur le chapitre 4 - Images

- bez123, pour faire des courbes de Bezier améliorées.

- colorinfo, amusant, fait du reverse-engineering sur color.

- coordsys, pour dessiner une grille (linéaire, logarithmique, etc).

- curves, ajoute quelques fonctionnalités visiblement amusantes à picture, voir à mélanger avec coordsys pour les profs de math...

- ebezier, pour des courbes type Bézier un peu plus pèchues, semble lourd...

- egplot, pour inclure une courbe gnuplot directement sans fichier externe (le tout semble être généré à la volée).

- emp, limite indispensable, pour embarquer un source metapost dans un fichier LaTeX, à creuser, étudier attentivement.

- fmp, pour embarquer dans le document du fmp (functionnal metapost), si j'arrive à trouver la doc de fmp: la seule référence bibliographique est une thèse de doctorat en allemand...

- fullpict, pour agrémenter l'environnement picture (à relèguer aux oubliettes?).

- hilowres, pour inclure des images en basse résolution, donc plus petites, quand on veut échanger des brouillons. Voir à quel point ça marche bien. Semble portable.

- histogr, pour dessiner des histogrammes en LaTeX pur.

- msc, pour dessiner des msc, tels que recommandes par l'ITU. Pas de section sur les telco pour le moment. Ça doit plus parler aux informaticiens qu'aux autres, et ça ressemble à du dessin.

- oberdiek/epstopdf, pour convertir à la volée un .eps en .pdf quand on l'inclue avec le driver idoine de graphics.

- othello, pour dessiner des parties d'Othello.

- overpic, pour mettre une images en fond d'un picture. Ça peut servir.

- pictex2, étends certaines macros de PicTeX, attention, il joue avec le ! en interne (quel con), ça va poser problème avec babel et le français.

- pmgraph, pour éttendre un peu figure sans faire appel à aucune programme externe (pas de PS, par exemple).

- psfrag, pour jouer avec des bouts de PS dans le TeX.

- psfragx, l'utilité me parait douteuse. Ça a l'air très orienté matlab, mais je n'arrive pas à savoir si c'est grave.

- qobitree, pour dessiner des arbres, voir ce que ça vaut.

- rotating, mettre à jour (pas ou peu de changements a priori).

- scalebar, pour dessiner des échelles de distances telles que les anglais les aiment. On ne pratique pas tellement cette notation sur les cartes que je connais en France.

- swimgraf, pour indiquer de manière graphique les performances d'un nageur. C'est pas super interessant pour le grand public, mais je trouve que le résultat est intéressant.

- t-angle, pour dessiner des diagrammes algèbriques. Je n'arrive pas à savoir si c'est censé être des maths ou du traitement du signal... Ça ira donc dans dessins, pour le moment.

- treesvr, pour faire des arbres. Il me semble que je le documente déjà. Vérifier ce que je dis si c'est le cas.

- xcolor, pour une gestion plus trapue des couleurs.

- xypic, hénaurme. 600 pages de source. 150 pages de doc. Je ne sais pas si je vais tout documenter... Si oui, ça pourrait finir par faire une chapitre complet. Traduire simplement la doc d'origine?

Slides

- beamer, pour faire des slides (à coté de prosper).

- ha-prosper, ajoute des extensions à prosper.

- ifmslide, pour faire des slides. Très joli. Se base sur texpower (inconnu au bataillon) et seminar (plus célèbre).

- pdfscreen, une alternative très intéressante à prosper.

- pdfslide, encore un concurent.

- ppr-prv, pour imprimer les slides fait par prosper à raison de 2 par pages (prosper preview). N'a pas l'air très robuste.

- prosper, évidemment.

- seminar, pour faire des transparents. Un peu ancien.

- uwmslide, à étudier.

Sur le chapitre ? - Formats de sortie

Traditionnel DVI

PDF

- attachfile, absolument, impératif, super-rigolo.

- cmap, pour qu'on puisse faire des recherches dans un fichier PDF, je ne sais pas encore comment traiter les exemples  purs PDF , ça va être infernal de vérifier que tout cela marche... faire un JMPP?

- hyper, permet a priori de faire un document hypertexte dans un contexte qui ne l'est pas a priori, i.e. pour faire du PDF en suivant le chemin de croix dvi, ps, pdf.

- hyperref, bien entendu.

- interactiveworkbook, pour faire des formulaires interactifs, ça a l'air de faire planter acroread, qui est le seul lecteur de PDF à savoir faire ça...

- oberdiek/hypbmsec, pour rajouter un argument optionnel à \section (et ses copains) pour avoir un titre différent dans les bookmarks.

- oberdiek/hypcap, pour un meilleur positionnement des liens vers les flottants: ça pointe au début du flottant, et pas à la fin du caption (particulièrement mal venu en français).

- oberdiek/ifpdf, pour savoir si on fait du PDF ou pas.

- oberdiek/pdfcrypt, pour activer la protection par mot de passe des documents. Il faut une version bidouillée de pdfTeX, ou VTeX.

- oberdiek/pdflscape, pour avoir du landscape dans du PDF, et que le lecteur de pdf s'en sorte (tester avec acrobat et xpdf, pour voir).

- pdfpages, pour inclure des pages d'un document externe.

- pdfscreen, voir slides.

- pdfslide, voir slides.

- pdftricks, pour porter pstricks, visiblement.

- ps4pdf, je le soupconne de sortir les éléments PostScript dans des fichiers à part, et des les ré-importer en image.

HTML

Postprocess DVI

Sur le chapitre 5 - Bibliographie, index

Bibliographie

- backref.

- backrefx.

- bibtopic, pour des biblios multiples?

- bibunits, pour faire une biblio par chapitre?

- cite/cite, pour la version compacte des citations (4,8-12), voir si on peut ne l'activer que dans l'exemple...

- cite/overcite, pour la référence en exposant, voir si on peut ne l'activer que dans l'exemple...

- cite/drftcite, pour imprimer le nom de la référence plutôt que son numéro, voir si c'est activable à la demande...

- cite/chapterbib, pour avoir une bilbio par fichier \include, voir si on peut l'utiliser sans \include, et sur un seul chapitre, genre au hasard celui de la bilbio...

- citeref, fait du backref à 2 francs, bien entendu incompatible avec tout le reste...

- custom-bib, mais il me faudrait beaucoup de courage...

- footbib, pour avoir la bibliographie en footnote, voir à quel point ça peut se melanger avec les biblios normales.

- harvard, pour quelques styles de biblio, je ne sais pas s'ils sont interessants.

- indxcite?, permet de simplifier la création d'un index des auteurs cités dans un document. Ça semble se baser sur harvard et BibTeX.

- listbib, pour voir le contenu d'une base bibliographique de taille quelconque.

- margbib, pour laisser dépasser les étiquettes en marge dans les bibliographies, pour aider à mettre en forme. Je ne sais pas à quel point c'est utile.

- mcite, permet de fusionner plusieurs entrées entre elles.

- multibbl, pour avoir plusieurs biblios indépendantes, par exemple pour changer d'alphabet (une en grec, une en cyrillique, et une en latin).

- multibib, pareil que multibbl. Faire une comparaison.

- natbib, semble complet (et complexe?) sur les biblios de certains domaines.

- opcit, pour faire des citations en footnote, comme on en voit souvent dans les sciences humaines (en socio, par exemple).

- smf/smfplain, pour le style de biblio de la SMF.

- smf/smfalpha, pour un style de biblio de la SMF.

Index, glossaire

- gloss, pour faire des glossaires.

- makeglos, pour faire des glossaires.

- repeatindex, pour répéter un item principal si le changement de page (de colonne?) dans l'index à lieu dans la liste de ses sous-item. Ça semble buggé et pas bien fini. Il faudrait voir si j'ai le temps de creuser ça et de l'améliorer. Quitte à le documenter, autant m'en servir, et faire en sorte qu'il marche bien.

- splitidx, est une alternative interessante à multind qui n'a pas besoin d'ouvrir autant de fichiers que d'index.

- varindex, semble faire des choses très intéressantes, mais je ne suis pas sur de trouver la doc.

Sur le chapitre 6 - Trucs et astuces

- Penser a indiquer quelques trucs sur les \DeclareMathVersion pour augmenter le nombre d'alphabets, ou pour biaiser le système comme je l'ai fait pour txfonts et pour concmath.

Sur le chapitre 8 - Programmation

- filecontents, pour autoriser filecontents(*) en dehors du preambule.

- carlisle/textcase, pour mettre mieux en majuscules sans abimer les \label, \ref, maths, etc.

- carlisle/remreset.

- cmdtrack, permet de savoir si le fruit d'un \newcommand ou d'un \DeclareRobustCommand a été utilisé, je ne suis pas sur de l'utilité du machin...

- csvtools, pour utiliser des fichiers CSV comme base pour répéter du code.

- diagnose, pour faire des tests sur les dépendances, eventuellement à améliorer pour le JMPL et/ou la FAQ, et à utiliser d'urgence dans la FAQ!

- fragments/*, des bouts de code de Robin qui sont bien pratiques (removefr est un bon exemple).

- lcg, pour générer des nombres aléatoires.

- localloc, pour une allocation locale des registres.

- makecmds, ajoute un peu à la panoplie de LaTeX2e sur la (re)definition de commandes et/ou d'environnements.

- mdwtools/doafter, pour faire une autre variété de \aftergroup. Très dangereux, ça peut assez facilement foutre la merde (pas dans le JMPL, mais dans un package qui l'utiliserait).

- mdwtools/at, pour utiliser le @ à la place du \ pour certaines commandes. Plutot de mauvais goût. À proscrire à mon avis.

- modroman, pour des compteurs en chiffres romains modifiés (se terminant par un j). Il faudra que je demande à Yvon ou il a bien pu croiser ça...

- ms/everysel, ajoute des points d'entrée dans \selectfont. Amusant, pour qui maîtrise NFSS.

- ms/everyshi, ajout de \AtNextShipout.

- mwrite, pour contourner la limite de 16 fichiers de TeX. Voir si en le combinant avec hotplug je peux me faciliter la vie pour le JMPL.

- namespc, un peu la même idée que contextsw, mais en plus simple (gestion de commandes dans des contextes donnés).

- ncctools/dcounter, pour créer des compteurs dynamiques (ils ne sont effectivement aloués que lors de la première utilisation). Ça n'est probablement pas compatible avec \include, mais personne ne s'en sert.

- ncctools/nccboxes, propose quelques commandes (faibles) pour faire du bricolage sur les boîtes. Ça pourrait éviter de faire du TeX pur par moment.

- newfile, aide à la gestion des fichiers, mais ne permet que molement de contourner les limitations de TeX.

- oberdiek/settobex, pour jouer avec la taille des boîtes sauvées. Faisable en (La)TeX pur pour pas cher.

- oberdiek/twoopt, pour définir des commandes avec deux paramètres optionnels. Demande à être étendu, trop simple pour être vraiment génial.

- patchcmd, pour ajouter au début ou à la fin d'une macro, avec des limitations pénibles, mais logiques.

- perltex, pour utiliser du perl dans des macros TeX. Je pense que c'est base sur \write18, mais je veux vérifier.

- regcount, pour savoir où on en est de l'allocation des compteurs. Bien entendu, le JMPL va fausser tout ça, mais le principe reste intéressant pour détecter les fuites.

- relenc, pour avoir des codages de fontes moins stricts que T1 et ses potes, en particulier pour pouvoir avoir plus de ligatures, mais je ne comprends pas bien l'intéret.

- showdim, pour voir la valeur d'une dimension dans une unité compréhensible (ou presque).

- snapshot?, pour garder une trace des versions exactes de chacun des packages que l'on souhaite utiliser sur le document. Probablement très utile pour quiconque voudrait recompiler le JMPL dans plus de 2 semaines, y compris moi.

- stack, pour les piles.

- stdclsdv, même si l'usage m'en parait peu intéressant.

- substr, pour faire quelques tests intéressants sur le contenu d'un texte.

- tokenizer, est une interface très pauvre pour utiliser des listes séparées par des virgules.

- toolbox, propose quelques macros toutes faites qui s'avèrent bien utiles.

- warning, pour faire des warnings globaux, comme LaTeX quand il dit qu'il faut faire un rerun.

- williams/toklist, implémente les listes de tokens telles que définies par Knuth dans le TeXbook (p. 378-379).

- xdoc, se veut le successeur de ltxdoc pour la mise en forme des sources. Au moins creuser le point.

Programmation simple

- comment, pour rendre conditionnels des passages du document, potentiellement interessant, mais à creuser...

- fixme, pour insérer des remarques dans un document pour ne pas oublier de corriger.

- kvt-texdata, pour aller chercher des données dans un fichier à part en fonction d'un identifiant unique. C'est fait pour gérer des bibliothèques d'exercices de maths (pourquoi de maths, d'ailleurs?).

- relinput, pour gérer le chdir.

- preprint/sublabel, pour faire des sous-numérotations de n'importe quoi. Si on l'étendait un peu ça pourrait servir dans un contexte juridique.

- ncctools/nccsect, pour changer les commandes de sectionnement par défaut. Semble assez bien fait.

- oberdiek/alphalph, pour des compteurs en lettre au dela de 26.

- oberdiek/refcount, pour reprendre la valeur d'une référence dans un compteur. Évidemment, ca ne marche pas partout, il faut que le formatage du compteur s'y prète.

- subfiles, pour gérer efficacement les documents en plusieurs fichiers, en tous cas plus efficacement que ce que je fais pour le JMPL.

Non trié

- begriff, si seulement je comprenais ce que c'est, peut-être de la logique ou du lambda calcul, mais je ne comprends pas.

- carlisle/typehtml, pour le HTML.

- carlisle/plain, pour inclure du code « plain TeX ».

- carlisle/comma, pour faire joliment des gros compteurs avec séparateurs de milliers.

- contour, pour détourer un texte sur un fond.

- covington, pour la linguistique, pas forcément super intéressant, à part l'histoire des doubles accents, mais je ne comprends pas à quoi ça sert.

- dashbox, pour faire des boîtes avec des pointillés, faudrait voir un exemple pour savoir précisement ce que ça fait...

- datenumber, pour pouvoir jouer un peu avec les dates, il tient compte de quelques langues étrangères.

- easy*, in *, quelques trucs intéressants, à intéegrer dans les sections correspondantes, visiblement c'est effectivement maintenu.

- ednotes, pour mettre en forme une édition critique d'un texte, semble spécialement lourd et mal-abouti.

- eemeir, pour rire, permet de gérer le changement masculin/féminin dans un document, facile en anglais, on accorde pas les adjectifs, presque impossible en français, juste donner un exemple.

- euro, pour faire de la conversion en euro automatiquement, mais ça ne fait pas le symbole.

- formular, pour faire des formulaires ou des feuilles d'exam simples.

- frankenstein, surement des morceaux très bien, mais c'est énorme, ça pourrait mériter un chapitre si c'est convenable pour du français, ou simplement une traduction des docs, selon.

- guitar, pour des partitions de guitare, visiblement.

- isodate, pour afficher la date dans des tas de formats, semble amusant.

- lhelp, contient plein de patits machins utiles, mais pas facile à ranger dans une catégorie, vérifier très attentivement les macros en double, il y a un risque fort.

- linguex, pour faire de la linguistique facile, je ne suis pas sur que ça cadre avec les habitudes de notation en français. Comment trouver des infos sur ce thème...

- ms/count1to, pour utiliser (enfin!) les compteur 1 à 9, et en plus pour un usage utile.

- ms/prelim2e, pour ajouter une ligne en bas du document pour indiquer une version préliminaire (voir si on peut jouer avec le texte en question, et si oui s'en servir d'urgence pour les runs du JMPL!).

- preview, pour faire une page au plus juste, par exemple pour générer mon adresse e-mail, ou pour les exemples de la FAQ. Je ne sais pas où mettre ça dans le JMPL.

- progress, pour indiquer un état d'avancement du document en question sous forme d'une barre de progression. Envisager de l'utiliser pour le JMPL (indiquer un état d'avancement pour l'ensemble, par chapitre, etc).

- rst, pour mettre en forme des diagrammes d'analyse rhétorique. Le package me semble faible, et il me semble qu'en le codant mieux il aurait moins de limitations idiotes. Je n'en connais pas bien l'usage, il me faudrait quelqu'un parlant la langue pour vérifier que c'est bien comme ca qu'il faut faire en français.

- savetrees, pour appliquer tout un tas d'astuces qui tendent à réduire la quantité de papier (moins de blanc, taille constante, fontes plus étroites, etc). Pratique pour relire un texte. Ne permet pas de trouver les fautes de typo, cependant.

- srcltx, pour permettre des aller/retours entre l'éditeur et le préviewer.

- statistik, semble faire des stats sur l'ouvrage en cours, je ne sais pas trop ce qu'on peut en faire, peut-être m'en servir pour maintenir l'état du JMPL, pour voir. Pas possible avec le JMPL et de toutes façons c'est en allemand.

- todo, pour gérer une todo-list dans un document. Pas assez puissant pour ce que je veux faire avec le JMPL.

- totpages, pour avoir le nombre total de pages, et pas seulement le numéro de la dernière (lastpage). On a fait mieux depuis.

- versions, pour rendre conditionnel certains passages d'un document. Ça peut être intéressant à utiliser pour faire du contrôle de version.

- units, pour écrire des unités.

- vrsion, a été mis à jour, vérifier.

Choses désormais faites

- Le dernier tableau de wasysym deconne. Remplacé le 25 janvier par un tableau spécifique sur-mesure, n'utilise plus la mécanique générique des tableaux de symboles.

- Ajouter le package bm dans la partie sur les maths. Fait le 25 février 2004.

- Ajouter le package youngtab dans les maths. Fait le 25 février 2004.

- En bas de la page 22, chapitre 1, il devrait y avoir un numéro de page, où est-il passé? C'est encore layout qui fout la grouille. Corrigé le 29 février 2004.

- Ajouter frcursive, pour des cursives en style francais, ramener la fonte correspondante. Fait le 11 avril 2004.

- Ajouter eiad, pour écrire de l'irlandais en gaelique, pour voir. Fait le 12 avril 2004.

- Ajouter gene/funduns/calligra?, semble une meilleure implémentation que xavier, manque le trick sur l'apostrophe, il joue avec le \ss (esset), je ne sait pas pourquoi. Fait le 12 avril 2004.

- Ajouter gene/fundus/la?, pour utiliser du calligraphique, en relation avec tex-archive/fonts/la, qualité douteuse. Fait le 12 avril 2004.

- Ajouter gene/fundus/twcal, pour une autre fonte manuscrite (tex-archive/fonts/twcal), à essayer. Fait le 12 avril 2004.

- Ajouter gene/fundus/va, pour encore une autre fonte manuscrite (chercher va14). Fait le 12 avril 2004.

- Ajouter concmath, pour faire des maths en concrete, mais il va falloir ruser pour le faire marcher. Fait le 12 avril 2004.

- Ajouter ccfonts, pour jouer avec le concrete (texte et maths), problèmes à prévoir pour l'inclure sans l'activer. Fait le 12 avril 2004. Rien ajouté, en réalité: les packages beton et concmath combinés font à peu près la même chose et suffisent pour les exemples. Je me suis donc contenté de citer le package et d'indiquer ses options.

- Ajouter ethiop, pour montrer de l'éthiopien, si ça fout pas trop la merde... Commencé le 18 avril 2004. Ça fout effectivement une merde noire. Poursuivi le 25 avril, avec un patch sur babel, mieux, mais toujours le souk. Continué le 26 avril, ça semble marcher, reste à finir le texte.

- Bug babel que j'aurais du mal à faire admettre: quand on sort de otherlanguage on revient à la langue du document, et pas dans la langue dans laquelle on était avant d'y entrer. Ça crée des problèmes pour betababel. Bug report envoyé le 25 avril 2004.

- Ajouter china2e, pour écrire les dates du calendrier chinois, mais le package est vraiment merdique, il va collisionner avec tout le monde. Fait le 27 avril 2004, sans rencontrer de collision.

- Ajouter eurofont, pour accéder au symbole euro dans différentes fontes, pas très satisfaisant. Changement le 1er mai 2004: après réflexion, il vaut mieux éviter ce package, il me paraît dangereux, parce que peu prédictible. Il cherche a utiliser le symbole euro qui semble le plus raisonnable sur une installation donnée. Ce n'est pas vraiment ce qu'on attend de LaTeX. Son comportement est supposé être le même partout. Si on y fait pas attention, en transportant un document, il peut très bien se retrouver avec un symbole euro très différent de celui qu'on voulait. J'ai donc ajouté un passage disant de ne pas utiliser ce package.

- Ajouter europs, pour accéder au symbole euro dans une fonte spéciale, plus satisfaisant. Fait le 1er mai 2004.

- Ajouter eurosans, pour accéder au symbole euro, semble se baser sur les fontes Adobe comme eurofont, à vérifier. Fait le 1er mai 2004.

- Ajouter gene/fundus/pvscript, pour utiliser une autre fonte manuscrite, celle de tex-archive/fonts/script, la package à l'air nul, vérifier la fonte.

- Ajouter clock, pour rigoler, ça dessine des horloges avec l'heure qu'on veut dessus. Fait le 2 mai 2004.

- Le symbole \lightning ne passe pas en index, il faudra renvoyer sur les deux définitions... Fait le 2 mai 2004.

- lgreek, pour faire du grec, très vieux (c'était dans le JMPL1, c'est dire), mais ça doit toujours marcher. C'est de Sylvio Levy, voir le lien avec le package levy. Terminé le 29 mai 2004.

- crosswrd, pour dessiner des mots croisés (à l'anglaise, je le crain...). Terminé le 30 mai 2004.

- gene/crossword, pour typographier des mots croisés à l'anglaise. Fait le 30 mai 2004.

- lcd, pour écrire comme sur des écrans à cristaux liquides. Fait le 30 mai 2004.

- csquotes, pour des citations (semble assez efficaces et prétend interagir intelligement avec babel). Terminé le 20 juin 2004.

- keystroke, pour dessiner des touches. Parfaitement inutile, donc rigoureusement indispensable. Fait le 20 juin 2004.

- Ajouter epsdice, pour dessiner des dés, ça fonctionne en prenant des morceaux d'un fichier externe (PS ou PDF, selon le contexte). Fait le 26 juin 2004.

- moresize, pour avoir quelques corps de fontes en plus de ceux prévus classiquement (\huge et \Huge différents, \HUGE, \ssmall, etc). Il a l'air de tripatouiller bizarement les maths, y jeter un oeil. Fait le 26 juin 2004.

- slantsc, va tripatouiller dans NFSS pour gérer la dimension shape selon deux axes, l'axe traditionnel, et l'axe sc. À tant faire, il aurait du ajouter un sixième axe: capitalization... Fait le 26 juin 2004.

- smallcap, fait de sc une famille, parfaitement incompatible avec slantsc, bien entendu. Fait le 26 juin 2004.

- mfnfss/oldgerm, pour montrer du gothique. Ça aurait dû être dans le JMPL précédent! Fait le 27 juin 2004.

- Depuis l'ajout des mots croisés, il me manque un registre \write. Voire où je peux le récupérer, sinon le JMPL ne passe plus la compilation. Fait le 17 juillet 2004.

- lettrine, pour faire des lettrines (penser à en expliquer toutes les options). Terminé le 9 juillet 2004.

- manfnt, pour quelques symboles, au moins le dangerous-bend de Knuth. Fait le 6 juillet 2004.

- niceframe, pour faire de jolis cadres avec les fontes dingbats. Curieusement, ça contient un exemplaire de bbding10.mf, et il semble qu'il inclue le patch usuel. Terminé le 17 juillet 2004.

- yfonts, pour utiliser les fontes de Yannis. Documentation visiblement en allemand... Fait ce que j'ai pu sans comprendre la doc. Fini le 1 août 2004.

- ssqquote, n'a visiblement pas changé des masses, mais il me semble que je n'avais pas tout documenté. Fait le 1 août 2004.

- textfit, pour déformer du texte pour l'amener aux dimensions voulues. Semble assez archaïque. Fait le 1 août 2004.

- fancyhdr, pour remplacer fancyheader. Fini le 22 août 2004.

- pageno, est une généralisation de rplain, permet de placer le numéro de page où on veut, mais sans la complexité de fancyhdr. Fini le 29 août 2004.

- textpos, pour positionner un texte de manière absolue sur la page. Fini le 25 septembre 2004.

- typogrid, sert à tracer une grille, par exemple pour aider au placement des différents éléments. Fait le 25 septembre 2004.

- underlin, pour avoir des en-têtes soulignés. Voir s'il y a moyen de faire une démo. Fait le 25 septembre 2004.

- titlefoot, enrichit un poil la structure du titre d'article en renvoyant certaines infos en footnotes. Fini le 26 septembre 2004.

- titling, pour refaire le \maketitle autrement. Fini le 3 octobre 2004.

- layouts, rigoureusement indispensable pour visualiser les paramètres de mise en forme de LaTeX. Comment ais-je pu m'en passer et ne pas l'écrire? Fini le 17 octobre 2004.

- geometry, pour les marges. Fini le 24 octobre 2004.

- vmargin, semble avoir été mis à jour, regarder plus en details. Fini le 24 octobre 2004.

- anysize, dépassé par geometry... Fini le 24 octobre 2004.

- rmpage, à étudier, permet de jouer avec les marges et la taille de la zone de texte, la doc à l'air longue, et je ne sais pas si c'est mieux ou moins bien que geometry. Fini le 28 octobre 2004.

- rotpages, permet de faire tourner de 180 degrés une ou plusieurs pages (sans les en-têtes ni les pieds de page). Ça ne gere pas les flottants, voir ce que ça fait des footnotes. Intéressant mais léger. Ne permet pas de faire de l'impositon. Fini le 28 octobre 2004.

- setspace, pour faire du double interlignage, comme certaines facs en demandent encore. Fini le 28 octobre 2004.

- eso-pic, pour ajouter un picture à chaque page en se basant sur everyshi (\EveryShipout). Fini le 29 octobre 2004.

- boites, voir avec Vincent Zoonkynde s'il est d'accord pour proprer (néttoyer le code, documenter en anglais, etc) pour faire une nouvelle diffusion, son truc à l'air intéressant mais difficilement exploitable. Fini le 7 novembre 2004.

- eqparbox, pour jouer avec les largeurs de \parbox à travers le document. Fini le 7 novembre 2004.

- jknappen/parboxx. Fini le 7 novembre 2004.

- genmpage, pour généraliser l'environnement minipage. Fini le 7 novembre 2004.

- pbox, pour avoir une variété curieuse de \parbox. Fini le 11 novembre 2004.

- shadbox, pour avoir un fond gris sans PS, rien qu'en faisant dessiner des petits carrés noirs à TeX. Probablement pas une très bonne idée, mais au moins c'est rigolo. fini le 11 novembre 2004.

- fancybox, pour faire des boîtes, à creuser. Relu et corrigé le 11 novembre 2004.

- epigraph, pour mettre des épigraphes sur les chapitres. Fini le 14 novembre 2004.

- fncychap, pour des têtes de chapitre qui changent un peu, on ne semble pas pouvoir facilement ajouter son propre style, creuser ça pour ajouter dans programmation, voir si l'auteur est joignable. Fini le 28 novembre 2004.

- quotchap, voir doctypes. Fini le 28 novembre 2004.

- romannum, fait passer la majorité des compteurs en nombres romains, ce qui semble une mauvaise idée a priori. Fini le 5 décembre 2004.

- sectsty, pour changer la tête des sections. Fini le 11 décembre 2004.

- taupin/varsects, reprend exactement la définition des sections des classes standard de LaTeX, mais rend les fontes paramètrables. Intéressant. Fini le 11 décembre 2004.

- sfheaders, pour faire des en-têtes en sf. Bien évidemment en conflit avec tout (ça redéfinit \section). Fini le 11 décembre 2004.

- titlesec, pour changer complètement le mécanisme des sections de LaTeX. Intéressant. Fini le 19 décembre 2004.

- alnumsec. Fini le 23 décembre 2004.

- tocvsec2, pour choisir si oui ou non telle ou telle section doit être numérotée et/ou renvoyée en table des matières. Fini le 28 décembre 2004.

- shorttoc, pour faire un sommaire en plus de la table des matières. Fini le 28 décembre 2004.

- minitoc. Fini le 30 décembre 2004.

- titletoc, accompagne titlesec, visiblement pour la table des matières. Fini le 2 janvier 2005.

- tocbibind, pour envoyer les \chapter* (et autres) dans la table des matières. Fini le 2 janvier 2005.

- tocloft, pour changer la mise en forme des tables. Fini le 2 janvier 2005.

- extsizes, pour avoir des tailles en dehors de 10-12, à utiliser avec précautions. Fini le 4 janvier 2005.

- tracking, pour faire de l'interlettrage. Indiquer les précautions d'usage. Essayer de faire un passage sur les possibilités de pdfTeX en la matière. Fini le 5 janvier 2005. Rien dit sur pdfTeX, ce sera dans le chapitre concerné.

- viiptart, pour faire un article en plus petit que 10pt. Fini le 6 janvier 2005.

- soul, pour souligner en acceptant la césure. Semble avoir été revu vepuis le JMPL1. Fini le 9 janvier 2005.

- float, revoir l'entrée en biblio de la doc, rien de nouveau dans les fonctionnalités, mais la date a change. Fini le 7 mars 2005.

- photo, pour créer un nouveau type de flottant plus adapté à la photographie. Est-ce francisé? Est-ce francisable? Peut-on cloner ce type de flottant? Fini le 8 mars 2005.

- ccaption, pour plein de trucs sur les captions. Fini le 11 janvier 2006.

- hvfloat, permet de positionner chaque caption assez finement. Peu de chances que ça casse tout, et ça permet des choses assez amusantes. Reprendre les exemples de la doc, ils sont jolis. Je ne sais pas s'ils sont libres de droit. Fini le 11 janvier 2006.

- sidecap, pour pouvoir mettre le caption sur le côté (en sideways), ou pour faire des flottants plus larges en exploitant la marge. Fini le 13 janvier 2006.

- rotfloat, inchangé. Relu le 13 janvier 2006.